Disque Dur SSD : Que choisir ? 2019-06-04T06:43:53+00:00

Disque Dur SSD : que choisir en 2019 ?

Disque dur Interne

Un disque dur, un SSD, que choisir ? Car oui, un disque dur et un SSD ce n’est pas du tout la même chose, tant sur l’utilisation que sur la réactivité. Je vais tenter de vous expliquer tout cela dans cet article.

Cependant nous n’allons pas nous le cacher, vous ne lirez peut-être pas cet article dans son intégralité, je vous ai donc préparé ci-dessous mon Top choix pour chaque catégorie importante : Disque dur pour votre PC (3.5 pouces), Disque dur pour votre NAS (disque dur réseau 3.5 pouces), SSD pour votre PC (tour ou portable).

Vous trouverez également en suivant dans quels cas j’utiliserai l’un ou l’autre et les avantages et inconvénients de chaque média et une description plus détaillée des points importants pour faire votre choix.

Mon choix par catégorie

Disque Dur SSD Samsung

SSD

Je decouvre
Disque dur classique

Disque dur

Je decouvre
Disque dur nas

Disque dur NAS

Je decouvre

Disque dur SSD / Avantages inconvénients

Dans les grandes lignes, un SSD est ultra rapide et vous apporte au quotidien un confort d’utilisation que vous n’avez jamais connu si vous êtes utilisateur de disque dur.

La première fois que j’en ai utilisé un, c’était il y a longtemps et je ne peux plus m’en passer, mon ancien système qui prenait des minutes à se lancer avec mon disque dur, sur le SSD, il démarre désormais en moins de 30 secondes (voir beaucoup moins).

Le disque dur quand à lui offre,  selon moi, le seul avantage d’avoir un pris au Mo (capacité de stockage) qui est très faible. Ce qui vous permet d’en faire l’acquisition pour stocker les données qui prennent de la place (par exemple vos sauvegardes).

A titre d’exemple, dans mon ordinateur principal, j’ai 2 SSD et 3 Disques durs. Un SSD pour mon Windows, un SSD pour mes machine virtuelles (un PC dans un PC) et 3 disques durs pour mes sauvegardes de données (Voir la formation sur les sauvegardes complètes).

En résumé le SSD c’est la Ferrari qui vous emmènera du point A au point B le plus rapidement possible (Votre système d’exploitation : Windows) et le disque dur c’est le camion qui transportera vos bagages (Vos données qui prennent beaucoup de place).

En sachant cela, vous pourrez prendre la décision qui est la mieux pour vous, même si je vous recommande d’avoir au moins un SSD pour votre système d’exploitation (Windows).

Les avantages d’un SSD

  • Très rapide (pour un confort d’utilisation au quotidien incroyable).
  • Idéal pour les ordinateur portables et PC de bureau
  • Ne chauffe pas
  • Ne fait pas de bruit
  • Les prix sont de plus en plus abordables

Les inconvénients d’un SSD

  • Plus difficile de récupérer les données (si il tombe en panne).

Les avantages d’un disque dur

  • Idéal pour le stockage qui ne nécessite pas de rapidité. (Stockage de vos films…)
  • Le prix au Mo est très bas (ce qui vous permet de stocker beaucoup d’informations).
  • Un très bon outils pour faire des sauvegardes

Les inconvénients d’un disque dur

  • Lent pour stocker votre système d’exploitation (Windows)
  • Fragile pour le transport
  • Chauffe beaucoup plus qu’un SSD
  • Nécessite un refroidissement approprié

Quelle capacité de stockage choisir ?

Comme vous avez pu le voir ci-dessus dans “Mon choix par catégorie”, il existe différentes tailles de disque dur, SSD, disque dur pour NAS. Comment savoir quelle taille choisir.

Voici mes conseils pour choisir une taille adaptée à vos besoins.

Sur mes ordinateurs, que ce soit pour mon ordinateur portable (mon pc de vadrouille) ou ma tour (mon pc principal), j’ai un SSD pour mon système d’exploitation (Windows 10 actuellement) et des disques durs pour stocker mes vidéos (car le prix du Mo sur les SSD est encore un peu trop important pour que je n’ai que des SSD).

Dans ma tour j’ai un SSD de 250Go qui accueil mon système et 3 disques durs (1To, 4To, 3To) qui accueille mes vidéos et sauvegardes de mon NAS (disque dur réseau).

Dans mon ordinateur portable, j’ai la chance d’avoir deux emplacements pour disque dur (ce qui est assez rare). J’ai donc un SSD de 250Go qui accueille mon Windows et 1 disque dur de 500Go qui contient les fichiers lourds que je dois transporter lorsque je suis en balade.

Sachez que vous avez la possibilité si vous n’avez pas besoin de votre lecteur CD/DVD (on en a de moins en moins besoin) de remplacer celui-ci par un accessoire qui vous permet de mettre un disque dur supplémentaire. Regardez à quoi cela ressemble ici .

Pour faire votre choix, vous allez devoir déterminer quels sont vos besoins et quels sont les choix qui s’offrent à vous.

Par exemple, si vous avez un ordinateur portable qui ne possède qu’un seul emplacement, dans ce cas, vous n’aurez pas trop de choix que de prendre un SSD et pour la capacité, sachez que 250Go peut s’avérer suffisant si vous ne stockez pas des films ou si vous ne faites pas de montage vidéo.

250Go peu largement suffire pour installer Windows et toutes ces mises à jour, installer des logiciels de travail tel que le pack office, des logiciels un peu plus gourmands tel que la créative suite, quelques images et documents. C’est exactement mon cas et il me reste 129 Go de libre.

Si vous avez une utilisation importante de l’espace disque, dans ce cas les 250Go seront rapidement utilisés. Il vous faudra vous orienter vers un SSD de plus grande capacité : 500Go voir 1To pour assurer votre tranquillité.

Sachez cependant que si vous n’avez qu’un seul emplacement dans votre PC portable, vous pourrez toujours prendre un disque dur externe ou la solution que je vous recommande 5 paragraphes plus haut.

C’est mon cas, sur mon portable, comme je vous le disais précédemment je n’ai que 250Go de SSD et 500Go de disque dur mais j’ai un disque dur externe de 4To.

C’est donc une solution que vous pouvez envisager.

Si vous avez une tour, dans ce cas, la flexibilité sera plus grande (normalement) car vous avez suffisamment d’espace physique disponible pour y installer un SSD et plusieurs disques durs (voir plusieurs SSD si vous le souhaitez).

Personnellement, vous avez vu que mes disques dur système sont de 250Go et cela me suffit (il me reste 130Go de libre). Cependant prenez en considération que si vous êtes un joueur, les jeux modernes (Battlefield, Apex legend, Farcry etc.) prendrons vite 50Go chacun.

Dans ce cas, les 250Go de SSD seront rapidement juste. Sachant qu’il est toujours plus confortable d’installer ces jeux sur un SSD car la vitesse pour se lancer change beaucoup, beaucoup. Dans ce cas il faut déterminer le nombre de jeux auxquels vous jouez et prendre un SSD avec une capacité en adéquation.

Je vous ai préparé une petite fiche pratique qui vous permet de connaitre un peu mieux la taille des fichiers si vous êtes perdu : Cliquez ici pour y accéder. J’ai également fait une vidéo qui vous l’explique : Cliquez ici pour accéder à la vidéo.

Différences entre un disque dur et un SSD

En informatique, la puissance ne fait pas tout (processeur et carte graphique). En effet, la mémoire de stockage (disque dur et SSD) est également un élément important en termes de réactivité au quotidien dans l’utilisation de votre ordinateur. Voici ce qu’il faut savoir pour bien choisir entre un disque dur et un SSD.

Qu’est ce qu’un disque dur ?

Un disque dur est un composant informatique ayant pour fonction de stocker et de conserver vos données lorsque votre ordinateur est eteint. Qu’il s’agisse de votre Windows, vos documents, votre musique, vos images, vos vidéos ou tout autres fichiers nécessaire au bon fonctionnement de votre PC (à la différence de la mémoire vive qui se vide à chaque fois que vous éteignez votre machine).

Il existe deux formats de disques durs : ceux de 2,5″ et ceux de 3,5″. Ces deux valeurs expriment le diamètre des disques à l’intérieur de ceux-ci. Généralement, les disques durs de 2,5’’ disposent d’une capacité de stockage inférieur puisque leur surface d’écriture est plus restreinte (nombre de plateaux de stockage dans le disque moins nombreux).

Les disques durs de 3,5″ consomment plus d’énergie, mais sont dans la majorité des cas plus rapides. Ils prennent également plus de place physique dans votre PC, c’est pour cela qu’on ne peux pas les installer dans des ordinateurs portables.

Qu’est ce qu’un SSD ?

Si un disque dur, aussi appelé HDD est composé de plateaux tournants et de têtes de lecture. Un SSD utilise des composants de mémoire électroniques (puces) pour stocker les données. C’est comme une clé usb géante, à la différence que les composants sont de meilleurs qualités, surtout si vous choisissez les grandes marques (Samsung, Sandisk, Kingston, Crucial).

L’écriture et la lecture des données sur un disque dur se font par un procédé mécanique et magnétique, tandis que dans le cas d’un SSD, cela se fait grâce au même procédé électronique similaire que celui utilisé par la RAM (mémoire vive).

Les SSD sont beaucoup plus rapides que les disques durs, c’est pour cela que choisir ce type de média changera votre vie informatique au quotidien (vraiment).

La lecture et l’écriture des données se faisant par un procédé électronique, les SSD ne produisent aucun bruit puisque leurs fonctionnement n’implique aucun mouvement de pièces mécanique (à la différence des disques durs).

Cela permet aussi aux SSD d’être moins fragiles. En effet, ils résistent mieux aux chocs du fait de l’absence de pièces mécaniques (même s’il ne faut pas jouer au foot avec), ce qui est idéal dans le cas d’une utilisation nomade (dans vos ordinateurs portables ou encore en version SSD externes).

Les SSD consomment également moins d’énergie et dégagent beaucoup moins de chaleur, ce qui est idéal également pour pour les ordinateurs portables.

Le seul point négatif des SSD est qu’ils ont une durée de vie limitée (mais pas si limité), contrairement aux disques durs. En effet, les disques durs peuvent fonctionner indéfiniment (en théorie) tant que leur partie mécanique est opérationnelle. Les cellules utilisées pour l’enregistrement des données sur un SSD ont un nombre limité d’écriture.

Une fois ce nombre atteint, la cellule devient inutilisable. Les contrôleurs des SSD pallient toutefois à ce problème en gérant automatiquement les cellules HS lors de l’écriture des données. Ce qui permet de ne pas avoir des pertes d’informations.

De ce fait, après plusieurs années d’utilisation (intense tout de même), un SSD perdra peu à peu de sa capacité.

Lors de l’achat de celui-ci, si votre carte mère le permet, vous pourrez choisir en un format Sata en 2.5″ ou un format M2 (en SATA ou en PCi Express). Vous devez vérifier cette norme sur la documentation de votre carte mère (que vous pouvez trouver en ligne). Si vous avez un doute, prenez un format 2.5″.

SSD 2.5” ou au format M2

Les SSD existent en deux format, le format dit classique, en 2.5″ (qui va parfaitement dans les ordinateurs portables et les tours) et le format M2 qui lui, se met directement sur votre carte mère si elle est équipé de ce port pour accueillir ce format.

En choisissant votre SSD, vous aurez le choix entre deux formats : le SSD 2.5″ et le M2. La première différence entre ces deux formats de SSD est leur forme. Un disque dur SSD 2.5″ est encapsulé dans un boitier (au format 2.5″) tandis qu’un SSD M2 se présente sous la forme d’un circuit intégré muni de puces de mémoire comme dans le cas d’une mémoire vive.

La connectique de ces deux types de SSD est également différente. Le SSD 2.5″ dispose d’une interface SATA, tandis que le SSD M2 utilise une interface SATA ou PCI express. Dans les deux cas votre SSD M2 peut être installé, mais la vitesse sera différente car le PCIe (PCI express) est plus rapide que le SATA.

Cette dernière présente également l’avantage de ne pas prendre d’emplacement dans un ordinateur portable et de ne pas prendre de connectique SATA dans un PC fixe.

Le SSD 2.5″ est donc compatible sur la grande majorité des cartes mères (pour ne pas dire toutes les cartes mères) qui embarque des ports SATA. En revanche, pour pouvoir utiliser un SSD M2, une carte mère disposant d’un port M2 sera obligatoire.

Le SSD, dans sa version M2 ne comprend pas de câblage, il est donc moins encombrant et plus discret. En effet, il est directement à connecter à votre carte mère, contrairement à un SSD 2.5″ qui lui sera fixé dans votre boitier. Vous  pourrez ainsi avoir un boitier qui ne semble pas avoir de système de stockage apparent puisque celui-ci sera directement sur votre carte mère.

Que choisir : un SSD ou un disque dur ?

Le choix entre un SSD et un disque dur HDD dépendra de vos besoins et de votre budget.

Un SSD améliorera les performances d’un ordinateur au quotidien, puisque sa vitesse de lecture et d’écriture est énormément supérieure à celle d’un HDD, ce qui permettra notamment de réduire les temps de chargement et donc d’améliorer grandement la réactivité de votre ordinateur.

Un SSD est donc plus intéressant qu’un HDD en termes de performance, à condition d’en avoir les moyens. En effet, un SSD est généralement 3 à 4 fois plus cher qu’un HDD si on compare le prix au Mo (0.043 pour le disque dur contre 0.15 pour le SSD) .

Le HDD n’est pas seulement plus abordable, il est aussi “plus durable” (en théorie), bien que plus fragile. Un HDD continuera à fonctionner sans perdre de sa capacité tant que ses composants mécaniques et électroniques sont intacts. De plus pour le même prix, vous aurez une plus grande capacité de stockage en choisissant un HDD plutôt qu’un SSD. Pour du stockage, les HDD sont donc plus intéressants, bien qu’ils soient plus lents.

Comme je vous l’expliquais précédemment, il est toutefois possible de faire un compromis. Vous pouvez très bien intégrer un SSD et un HDD à votre PC, mais le budget n’est plus le même.

Le SSD : pour y installer son système d’exploitation ainsi que des programmes et logiciels. Cela afin de rendre plus rapide le fonctionnement de ces derniers et donc de gagner en vitesse et en réactivité. Le HDD : pour stocker vos documents, images, vidéos et fichiers volumineux.

Pour résumé et je pense que vous l’avez compris si vous êtes arrivé ici. Personnellement, je ne pourrais plus me passer de SSD pour l’installation de mon système car les disques durs sont vraiment trop lent par rapport au SSD, mais comme vous l’avez également constaté, j’ai des disques durs dans mon PC principale et mon portable.

Pour conclure, si j’avais un conseil à vous donner : Passez au SSD.

Les choses à vérifier lors de votre achat

Avant d’acheter un disque dur, il est important de vérifier certaines choses.

Premièrement, assurez-vous que la connectique ou plutôt l’interface de votre carte mère est compatible avec le type de média (disque dur SSD) que vous désirez acheter : SATA pour les disques dur et SSD ou PCI express pour votre slot de SSD M2.

Si vous avez une très vielle carte mère ou PC, attention qu’il ne soit pas simplement équipé de PATA (le parallèle ATA (PATA) est un vieux format qui était utilisé pour brancher les anciens disques durs (voir photo)).

Si c’est pour monter dans un PC fixe, assurez-vous également d’avoir des connecteurs électriques disponibles pour brancher vos disques dur 2.5″ et 3.5″, (photo ci-dessous). Si vous avez un SSD au format M2, vous n’aurez pas besoin de le brancher électriquement, c’est la carte mère qui fournie le courant nécessaire.

Si c’est pour un PC portable, vous n’aurez pas besoin de vous soucier de ce détails car toute la connectique est intégrée à la carte mère (données et courant électrique du connecteur).

Comme je vous l’expliquais précédemment, le nombre d’emplacements de votre PC est également un facteur à prendre en compte. C’est valable aussi bien dans le cas d’une unité centrale que d’un PC portable.

Si votre PC ne dispose que d’un seul emplacement physique, il est par exemple préférable de choisir un SSD de grande capacité (en fonction de vos besoins comme je vous l’explique plus haut) ou bien de prendre un SSD de taille moyenne et d’opter pour un disque dur externe.

Si vous ne souhaitez pas passer au SSD, pour des raisons de coût au Mo, alors vous devez prendre un disque dur rapide, c’est à dire tournant à 7200 tours par minutes et non pas 5400 comme certains modèles vendus dans le commerce car la différence se fait sentir.

Sachez qu’un disque dur qui tourne à 7200 tours sera toujours beaucoup plus lent qu’un SSD.

Enfin, lors de l’achat d’un disque dur, il est essentiel de vérifier sa fiabilité pour pouvoir le rendre si nécessaire, car parfois le transport peut les endommager. Inutile de le faire sur un SSD.

Pour cela, il ne suffit pas de se tourner vers les grandes marques, même si c’est ce que je vous conseille avec les modèles en haut de cette page.

Pour le tester, lorsque vous allez recevoir votre disque dur, le logiciel Windlg est idéal, comme je vous l’explique dans cette vidéo.

Changer son disque dur par un SSD

Si vous avez un ordinateur portable ou un PC fixe, cela peut paraître impressionnant de réaliser les manipulations soit-même, surtout si c’est la première fois.

Ce que vous devez impérativement vérifier, c’est que vous n’êtes plus sous garantie. En effet, certains constructeurs n’aime pas que l’on mette “les mains dans la cambouis”. Donc si vous avez le moindre doute, demander à la personne où au magasin chez qui vous l’avez acheté.

Ensuite, il est important d’avoir les bons outils, surtout les bons tournevis car les vis d’un ordinateur portable sont très fines et ne pas utiliser le bon outil serait vraiment ennuyeux pour la durée de vie des vis et les marques laissées sur celles-ci.

Plus votre outil est adapté et moins vous laissez de trace de votre passage.

J’ai réalisé une vidéo qui vous explique comment remplacer votre disque dur de PC portable par un SSD. Cliquez ici pour la voir. Vous allez trouver toutes les informations dont vous allez avoir besoin pour faire les manipulations.

Portable ssd

Ajouter un SSD en fonction de votre Windows

Windows XP est sorti le 24 août 2001. Les SSD sont apparus vers 2007. Les systèmes d’exploitations (versions de Windows) n’étaient donc équipé pour gérer les SSD.

En fonction de votre version de Windows, il sera donc préférable de choisir peut-être un disque dur. C’est ce que je vous conseille ci-dessous.

  • Windows XP : Mieux vaut installer un disque dur qu’un SSD.
  • Windows Vista : Mieux vaut installer un disque dur qu’un SSD.
  • Windows 7 : Mieux vaut installer un SSD mais vérifier que le Tim est bien activé
  • Windows  8 : L’installation d’un SSD est recommandée.
  • Windows 8.1 : L’installation d’un SSD est recommandée.
  • indows 10 : L’installation d’un SSD est recommandée.

Comment vérifier que le TRIM est bien activé sur Windows 7 ?

Le TRIM est une fonction qui permet au système d’exploitation de bien gérer vos SSD. Pour vous assurer qu’il est bien activé sur votre Windows 7 (il l’est par défaut sur 8, 8.1, 10) voici les manipulations à réaliser :

  • Cliquez sur le bouton démarrer
  • Tapez la commande : CMD sans appuyer sur entrer
  • Effectuez un clic droit sur l’icône de la commande CMD
  • Choisissez “Exécuter en tant qu’administrateur”
  • Dans la fenêtre qui s’affiche tapez la commande suivante :
  • fsutil behavior query disabledeletenotify
  • Si le chiffre 0 s’affiche, c’est que le TRIM est activé
  • Si le chiffre 1 apparaît le TRIM n’est pas activé, il faudra l’activer.

Les questions que vous m’avez posés

Durant les DACs (“Demande A Cedric”) et par mail, j’ai eu pas mal de questions sur le choix des média de stockages (disque dur hdd ou ssd). Que ce soit pour faire des sauvegardes (backup), pour augmenter la vitesse de Windows ou sur les type de disque à choisir. Je vais donc essayer ici de répondre aux questions qui m’ont  été posées.

Cliquez simplement sur le bouton plus pour faire apparaître la réponse ou la refermer.

Un disque dur Hybride est un média de stockage qui embarque un disque dur et un SSD. Pas vraiment un SSD, mais plutôt un système de mémoire cache qui est censé amélioré la vitesse du SSD.

Personnellement, je trouve que on se retrouve un peu avec les inconvénients des deux mondes. Des débits qui ne sont pas l’équivalent des SSD et la fragilité des Disques durs. Le prix au Mo n’est pas forcement intéressant non plus.

Si vous avez le choix, prenez un disque SSD pour votre système et un ou plusieurs Disques durs internes pour stocker vos données les plus volumineuses.

Je pense que c’est comme pour tout, vous avez différents constructeurs (Samsung, Crucial, Kingston, Sandisk).

Ces derniers proposent différentes gammes dont les fourchettes de prix varient.

Si vous êtes persuadé d’avoir besoin du SSD le plus rapide du moment, vous n’avez pas besoin de cet article car vous ne trouverez pas ce dont vous avez besoin.

En revanche, si vous vous demandé quel modèle choisir pour avoir le meilleur rapport qualité prix sans faire d’erreur dans votre choix, alors le modèle que je vous propose dans cet article vous conviendra à merveille.

Si vous venez d’un disque dur, la différence sera impensable.

Si l’on ne prend pas en compte la vitesse du disque dur, puisque l’on considère qu’il y a désormais les SSD pour cela, alors les meilleurs disques durs seront selon moi les disques prévu pour les systèmes de serveurs ou NAS.

Ce sont ceux qui sont censés être plus fiable et être censé résister à une utilisation intensive tant sur le plan de la durée que sur la lecture écriture des données.

Vous pouvez également vous faire votre opinion, en regardant les statistiques d’un gestionnaire de sauvegardes en lignes qui à publié ses statistiques de pannes sur les disques durs qu’il utilise dans ces serveurs. Vous trouverez ici les stats du premier trimestre de 2019.

En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises. Cela me permet de continuer de faire mes vidéos gratuitement.

Crédits photos de cet article : Image d’ouverture : manseok : pixabay.com – Photos : Amazon – Captures d’écrans : Cédric Chabrely